Comment rédiger un texte optimisé ?

Rédiger des contenus pour un site professionnel peut vite s’avérer être un véritable casse-tête lorsque l’on se retrouve devant l’immuable page blanche… On a beau connaître le sujet sur le bout des doigts (puisqu’il s’agit des produits ou des services que l’on vend), encore faut-il savoir comment le transcrire avec des mots, trouver l’inspiration… Ce n’est pas toujours facile, on ne sait pas toujours par où commencer.

De plus, cela demande du temps et c’est ce qui fait généralement défaut aux entreprises qui doivent déjà, en plus de leur travail quotidien, se plier à des obligations administratives.

Enfin, la rédaction de contenus n’est pas qu’un travail d’écriture simple, en effet, écrire pour le web demande une certaine connaissance des « codes » liés à ce domaine.

Redaction-contenus

 

Des contenus uniques, évitez le duplicate content

Il est impératif d’écrire un contenu original. Le copier-coller (ou Duplicate Content) qui consiste à dupliquer des informations provenant d’autres sites en copiant les phrases qui forgeront la majorité de notre texte est une erreur à ne pas commettre. Les contenus dupliqués sont sanctionnés par les moteurs de recherche. Il en est de même pour les « Content Spining », dont le principe réside à réécrire une page existante en utilisant simplement des synonymes mais la base reste la même. Cela se fait généralement avec l’aide de logiciels automatisés.

Les moteurs de recherche ont la possibilité de vérifier l’origine des textes à l’aide d’un algorithme qui sera capable de différencier l’auteur du copieur… Pour cela, il a plusieurs moyens de dénicher la fraude, en vérifiant tout d’abord les antécédents comme la date de publication des textes et l’autorité de chaque site. Les sanctions peuvent être graves, elles peuvent aller jusqu’à la désindexation de la page, c’est-à-dire que votre site ne sera plus présent sur les pages des moteurs de recherche. Autrement dit vous serez tout bonnement introuvable sur le net.

Il y a cependant des exceptions, en effet, certaines sociétés spécialisées dans les technologies de pointe peuvent avoir des similitudes aux niveaux des écrits, notamment pour les fiches techniques. Il est important de faire une demande d’autorisation de la reproduction des contenus. Une fois l’autorisation obtenue vous pouvez utiliser deux balises différentes lors de l’insertion des contenus. La balise Author qui permet d’indiquer au moteur de recherche qui est l’auteur de l’article original. La balise canonique, qui indique l’URL de la page du texte d’origine.

duplicate-content

 

Des contenus optimisés pour le SEO

Le SEO est une pratique dont le but est d’optimiser la visibilité d’un site web dans les moteurs de recherche, c’est le référencement naturel, non payant.  Obtenir des contenus optimisés SEO passe par plusieurs étapes :

 

  • Définir les mots clés, une nécessité :

Il s’agit de mettre en avant les mots les plus demandés sur les moteurs de recherche. Cela se fait par le biais d’audits de mots clés. Il faut choisir des mots qui ne soient pas trop concurrencés, trop généraux ou qui n’obtiennent qu’un faible volume de recherche (niche). Ils doivent être en concordance avec ce que vous proposez pour obtenir un taux de conversion intéressant.

Audit-SEO

 

  • Définir le titre de la page :

Il doit contenir un mot clé, si possible en début de titre, suivi du reste de la phrase qui doit rester intelligible pour l’internaute. Le titre se doit d’être attractif, court, précis et apporter une réponse aux questions que peuvent se poser les lecteurs. Essayez si possible de favoriser le « Call to Action » (ou appels à l’action) exemple : « Découvrez nos nouveautés de la semaine ».

  • Définir les Sous-titre et balises H tags :

Il s’agit dans un premier temps d’aérer votre texte, les sous-titres divisent votre texte en paragraphes, rendant la lecture plus agréable et moins lourde pour vos lecteurs.  L’utilisation de ces sous-titres, ou divisions de texte, séduit également les moteurs de recherche qui apprécient à leur juste valeur les textes bien construits. Vous devez écrire vos sous-titres en caractère gras et avec une taille plus importante que le reste du texte via les balises H1, H2, H3, … La balise <h1> doit comporter un ou plusieurs mots clés, ne pas dépasser 7 mots, vous localiser géographiquement si besoin et décrire l’ensemble de votre page.

  • Des contenus avec un maximum de mots :

Le nombre de mots minimum évolue avec le temps, mais actuellement il est conseillé de faire des textes d’un minimum de 450 mots. Pour ce qui est de Google, il est même recommandé de faire des écrits avec un minimum de 1000 voire 2000 mots. Cela permet au moteur de recherche de remarquer plus rapidement votre site et de démontrer le sérieux, la recherche et la qualité de vos contenus. Ce n’est pas toujours évident, voir même pertinent, à placer suivant le type de site (par exemple sur une page de vente). Mais il est important de garder en tête que, plus il y a de mots, plus le référencement est efficace. Enfin, être capable d’offrir des contenus de qualité à vos lecteurs vous désigne comme un expert, comme une autorité dans le domaine et les pousse à revenir vous lire.

  • Définir la densité de mots clés 

Il est préconisé de ne pas aller au-delà d’1%. Ce qui équivaut plus ou moins à 10 répétitions du mot clé pour un texte de 1000 mots, titre et sous-titres compris. Essayez de faire en sorte que l’inclusion de ces mots clés ait l’air la plus naturelle possible. Évitez le matraquage qui serait pris pour de la sur-optimisation par Google. Considérée comme pénalisable, elle diminuerait votre positionnement.

Vous pouvez par contre utiliser des synonymes, des expressions similaires pour éviter ce phénomène de répétition, il faut savoir varier.

Mots-clés

 

  • Utilisation des caractères gras et de l’italique :

Google apprécie que les titres, sous-titres et mots clés soient en caractère gras tout comme vos lecteurs, car cela facilite leur lecture et donne de la structure à votre texte. Ne pas abuser cependant de l’italique sur vos mots clés, 1 à 2 utilisations maximum.

  • Utilisation des images dans votre texte :

Les textes de 1000, 2000 mots voir plus sont plus agréables à lire lorsqu’ils sont illustrés.  Veillez à insérer des images en rapport avec le sujet et si possible de bonne qualité. Attention au copyright, toutes les images ne peuvent pas être copiées. Vous pouvez cependant trouver des sites proposant des photos gratuites et libres de droits sur des sites comme  https://pixabay.com/fr/ ou https://freerangestock.com/. Séduisez vos lecteurs avec de bons mots accompagnés de belles images … Enfin, pensez à enregistrer le nom de vos fichiers d’images avec des mots clés (sans mettre d’accent), et à bien remplir la balise Alt de chaque image avec des mots clés.

  • Utilisation des textes d’encrage :

Le texte d’ancrage est le mot-clef qui est considéré par Google comme étant le sujet de la page ou du site web derrière le lien en question. Ce qui revient donc à prendre le mot-clé et à l’utiliser comme texte d’ancrage cliquable conduisant le lecteur d’une page à l’autre dans votre site web.  Google apprécie particulièrement les liens entre les pages d’un site. Il est donc plus que conseillé d’utiliser des liens entre vos pages (qui seront à titre d’information pour vos lecteur), mais aussi d’utiliser des textes d’ancrage pertinents.

Il faut avoir un minimum de connaissance pour utiliser les textes d’encrage et les liens, pour cela n’hésitez pas à faire appel à un référenceur qui saura vous accompagner. Attention à bien utiliser des liens de qualité et non artificiels (c’est-à-dire : manipuler les résultats de recherche grâce à des liens « douteux » : achetés, échangés ou insérés en masse sur le web), Google Penguin veille !

Google-pinguin.

 

  • Pensez à partager vos écrits sur les réseaux sociaux :

Cela fait partie de votre stratégie marketing ! Le partage permet d’améliorer votre visibilité, et si le contenu est apprécié de vos lecteurs ils pourront le partager avec d’autres internautes.

Créez votre profil Google+, !  Vous pourrez ainsi relier votre article à votre compte, Google l’indexera rapidement.

reseaux-sociaux

 

  • En bref :
  • Utilisez une police facile à lire ! Une écriture peut vous paraître originale, mais elle pourrait décourager vos lecteurs surtout sur des textes longs. Rajoutez des caractères gras.
  • Trouver un titre accrocheur qui donne envie de connaître la suite.
  • Pensez à la structure de votre écrit, comment allez-vous mettre en place votre texte, quels sont les sous-titres que vous allez utiliser. Définissez vos mots clés.
  • Votre texte doit être optimisé pour le SEO.
  • Rendez-le visuellement attractif avec l’aide d’images.
  • Suscitez l’intérêt de vos futurs visiteurs.
  • Augmentez votre autorité !

developpement-audience

Pensez à vos lecteurs. Vous écrivez pour eux et non pas pour vous. Il faut leur donner envie de rester, de lire jusqu’au bout, de les pousser à découvrir votre site. Développez votre audience et gagnez du trafic qualifié grâce à des contenus de qualités. Vous pourrez ainsi améliorer votre visibilité sur la toile et le positionnement de votre site sur les moteurs de recherche. Si vous n’avez pas le temps de vous occuper de vos écrits, n’hésitez pas à prendre contact avec nous, nous sommes à votre disposition !

 

 

15 septembre 2016
Valérie Devaux

Je suis Valérie Devaux, passionnée par tout ce qui touche à internet, le rédactionnel, les réseaux sociaux et la photographie.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: